"> Le dentiste dit que mon enfant avale mal… qu’est-ce que ça veut dire? - Marie-Emmanuelle Marchand

Marie-Emmanuelle Marchand

Le dentiste dit que mon enfant avale mal… qu’est-ce que ça veut dire?

Eh bien, oui. Le dentiste est bien placé (littéralement) pour détecter les problèmes de fonctionnement avec la langue. L’orthophoniste, lui, est le seul professionnel habilité à la rééduquer. Ce n’est pas rien! Il est rare qu’on ait une chassegardée en orthophonie.

La langue fauteuse de trouble… En fait, quand la langue ne remplit pas bien ses fonctions, on parle alors de Trouble orofacialmyofonctionnel ou TOM(s) pour les intimes. Généralement, trois problèmes arrivent de pairs, comme les trois mousquetaires: 1) sigmatisme (parler sur le bout de la langue), 2) posture orofaciale et corporelle compensatrice (mauvaise posture du corps pour compenser la mauvaise posture buccale… le corps humain est fascinant) et 3) déglutition atypique.

L’orthophoniste, après une évaluation approfondie des fonctions buccales (parler, respirer, manger), va rééduquer ce qui doit l’être. Il n’est pas rare de travailler la respiration afin de favoriser un bon placement buccal, comme il n’est pas rare de prendre une collation dans le bureau de l’orthophoniste. Bien entendu, tout se fait dans le plaisir. Dans ce type de rééducation, tout spécialement, on repart avec des ‘’devoirs’’ à faire à la maison. Des choses à observer et à mettre en place. Ceci dit, vous n’êtes jamais seuls. Je vous accompagne à chaque pas.

Une progression thérapeutique pour le sigmatisme peut ressembler à ceci :

Étape 1 :

  • Éliminer les habitudes orales nuisibles significatives;
  • Établir un patron respiratoire nasal;
  • Instaurer une posture buccale et corporelle appropriées;
  • Mise en place d’une stabilité antéro-postérieure.

Étape 2 :

  • Rééducation en parole des phonèmes ciblés (sigmatisme);
  • Progression des cibles;
  • Transfert du phonème vers une généralisation;
  • Plan d’entraînement à la maison;
  • Maintien.

Une progression similaire est à prévoir pour toutes les fonctions touchées (parole, respiration, déglutition). La progression se fait naturellement, et une fonction rééduquée aide la suivante à se placer quand tout est bien fait.

Que ce soit moi ou une autre, il est important de consulter une orthophoniste formée pour évaluer et rééduquer ces troubles. Pour ma part, je me suis perfectionnée par de longues et de nombreuses lectures et par une formation spécifique en la matière, donnée par le biais de l’Ordre des Orthophoniste et Audiologistes du Québec, en 2015. Je suis d’ailleurs directement référée par de précieux collaborateurs, dentistes et orthodontistes. Ensemble, nous formons une équipe du tonnerre pour rééduquer cette langue fauteuse de trouble et corriger ses dégâts.

Pour aller plus loin, et connaître l’impact du verre à bec sur la bouche de nos petits, je vous encourage à visionner le lien suivant. C’est un court vidéo, très ludique, créé par une collègue orthophoniste: Vidéo – verre à bec

Marie-Emmanuelle Marchand, M. Sc., orthophoniste

Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Laisser une réponse

5 × 3 =

Quand apprendre est amusant, l’avenir est prometteur.
– Michaël Ferrari

Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pour plus d'information

Contactez-nous

Envoyez-nous un message 
Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook