Est-ce possible que mon nez respire tout le temps mal?

Oui, ça se peut et il y a différentes causes possibles pour expliquer ça.

  • La rhinite allergique (inflammation chronique ou passagère des muqueuses du nez). Je dis bien muqueuses et non sinus parce que c’est derniers sont des cavités, donc des trous. Ils peuvent s’emplir de mucus, mais pas s’épaissir par inflammation.
  • L’hyperplasie en est une autre. Il s’agit généralement de l’épaississement des cornets nasaux inutilisés diminuant le diamètre de ces derniers. Le corps a horreur du vide et va combler les trous qui ne servent pas. Si vous respirez par la bouche, l’hyperplasie des parois nasales vous guette.
  • Une autre cause très fréquente est la déviation septale. La cloison qui sépare le nez en deux sur le long qui n’est pas bien verticale. Ça obstrue un côté, et celui qui reste ne fournit pas un débit suffisant pour un mode de ventilation nasal confortable alors vous respirez par la bouche. C’est de ça dont je discuterai ici. C’est si fréquent et pourtant si mal connu que ça m’a inspiré ce billet.

La cloison nasale, ou septum nasal, c’est la lame qui sépare le nez en deux. Dit savamment c’est cette paroi verticale qui sépare les deux fosses nasales ouvrant sur les narines. Je me suis demandé si c’était un os ou un cartilage. En fait, ce serait un peu des deux. Le septum est composé d’un squelette ostéocartilagineux. Lorsque dévié ou perforé, ça impacte la qualité de la respiration.

 

Déviation de la cloison nasale

Près de 80% des adultes présentent un certain degré de déviation de la cloison nasale, le plus souvent de façon asymptomatique. On a déjà entendu que rien n’est droit ou symétrique chez l’humain. C’est exactement ça ici. Les complications sont multiples. La principale selon moi et oui, je suis biaisée de par mon domaine de travail, c’est d’empêcher un mode de ventilation nasale. La personne respire par la bouche, son visage se développe sur le plan vertical davantage qu’horizontal (visage étroit), les dents manquent de place, elle ronfle, ses amygdales s’hypertrophies et peut développer de l’apnée obstructive du sommeil.

La grosse majorité du temps, ce que je rencontre en clinique, ce sont des déviations de la cloison nasale congénitales, c’est-à-dire qu’elles sont présentes à la naissance.

Il y a différents degrés de déviation. Elle peut toucher uniquement la partie cartilagineuse ou également la partie osseuse de la cloison nasale et même parfois jusqu’à l’os nasal (celui sur le dessus du nez).

Il y a différentes formes de déviation. Elle peut concerner seulement la partie supérieure de la cloison, avec une déviation vers la droite ou la gauche, ou être en forme de « s » avec une déviation en haut d’un côté, de l’autre en bas.

 

Traitements de la déviation septale

1er pallier : L’ORL prescrit des sprays décongestionnants ou, en cas d’inflammation des fosses nasales, de corticoïdes ou d’antihistaminiques. Pensez Nasonex (corticoide).

2e pallier : En cas d’AOS, entre autres, la septoplastie. Il s’agit d’une chirurgie qui redresse la cloison nasale. L’intervention, qui dure entre 30 mn et 1h30, a lieu sous anesthésie générale et ne laisse aucune cicatrice parce que les instruments passent par les narines.

La septoplastie est une chirurgie fonctionnelle, payée par l’assurance maladie ici au Qc. À ne pas confondre avec rhinoplastie dont use les stars pour modifier esthétiquement la forme de leur nez et qui elle ne peut être payée par l’État.

Le médecin peut préconiser une turbinoplastie en plus de la septoplastie ou à sa place. Il s’agit cette fois de retirer une petite partie du cornet (formation nasale osseuse recouverte de muqueuse) pouvant aggraver l’obstruction nasale.

Cloison nasale

L’ethmoide est souvent décrit comme cet os en forme de papillon derrière le nez. Je vous le présente ici en vue postérieure (de par derrière la tête) et en rotation dans l’animation (cliquez sur le crâne pour le voir bouger).

Résumé anatomique

Le septum nasal est la cloison médiane séparant les cavités nasales (narines).
Il est formé :
-en haut et en arrière par la lame perpendiculaire de l’ethmoïde ou lame verticale de l’ethmoïde (os)
-en bas et en arrière par le vomer (os)
-en avant par le cartilage septal et un cartilage accessoire.

Je conclut en vous disant que l’orthophoniste peut rééduquer les fonctions dont le mode ventilatoire, mais pas travailler contre les structures en place. Il est possible donc, qu’après évaluation myofonctionnelle votre orthophoniste vous réfère en ORL pour un travail structurel.

 

Marie-Emmanuelle Marchand, M. Sc., Orthophoniste

 

Sources:

La cloison nasale, ou septum nasal (passeportsante.net) Extraits librement tirés de cet article.

CNPORL (Conseil National Professionnel de l’ORL), Informations médicales avant réalisation d’une septoplastie (en ligne) www.orlfrance.org (page consultée le 09/05/2019)

Chirurgie des perforations septales, Cours de chirurgie (en ligne) www.medix.free.fr (page consultée le 09/05/2019)

Septum nasal — Wikipédia (wikipedia.org)

 

Partager cet article :

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE POUR NE PAS LA MANQUER!

No Comments

Leave a Reply

Derniers articles

Mastery lesson from James Clear

Mastery is not only about getting better at your craft, but also about finding ways to eliminate the obstacles, distractions, and other annoyances that prevent you from working on your

Lire la suite »

Le sommeil, une histoire de survie

J’ai hésité quant au titre approprié pour cet article. Le sommeil, une histoire de famille ou Le sommeil, une histoire de survie. Je n’ai pas envie de faire de ce

Lire la suite »