"> Parent: Qu'est-ce que t'as fait aujourd'hui? Enfant: Rien - Marie-Emmanuelle Marchand

Marie-Emmanuelle Marchand

Parent: Qu’est-ce que t’as fait aujourd’hui? Enfant: Rien

Les parents doivent sourire à la lecture de ce titre bien d’actualité.

Souvent dans mon bureau, j’ai des parents qui essaient de faire parler leur enfant en leur posant des questions après l’école ou la garderie. Beaucoup me disent qu’il est nécessaire de multiplier les questions pour faire parler l’enfant. Bien que je reconnaisse que ces parents sont bien intentionnés et qu’il est effectivement naturel de poser des questions pour susciter plus de parole, ce n’est malheureusement pas une stratégie efficace.

L’enfant questionné à répétition se voit relégué au rôle qu’on lui donne. Il ne se pratique pas à élaborer sa pensée, il n’est même pas libre de parler de ce dont il aimerait parler, il est pris à devoir répondre en série et souvent par de courts énoncés.

Le parent, lui, est souvent déçu du peu de naturalité de l’échange… on parle alors de ”Tirer les vers du nez”. Le poids de la communication repose alors entièrement sur le parent. Pourtant, dans une conversation, c’est chacun son tour.

Voici comment discuter avec votre enfant pour éviter le piège de l’interviewer:

Conseil no. 1: Restreindre l’étendue de la question

En effet, la plupart des enfants ont de la difficulté à organiser l’information chronologiquement en terme de ”avant de… après avoir… ensuite… puis…” Ils ont aussi de la difficulté à prioriser l’information à transmettre, soit ce qui est digne d’intérêt de ce qui est inutile et trop précis.

On les aidera alors en remplaçant ”Qu’est-ce que t’as fait aujourd’hui?” par :

  • Qu’est-ce que tu as le plus aimé auj.?
  • Qu’est-ce qui t’as le plus déçu auj.?
  • Qu’est-ce que tu ferais différemment si tu le pouvais?
  • Qu’est-ce qui t’as le plus surpris auj.?
  • Nomme-moi un bon coup que tu as fait auj.
  • Nomme-moi une chose dont tu est fier
  • Nomme-moi une chose que tu as apprise
  • Parle-moi de ton ami(e) untel/unetelle
  • Raconte-moi ton heure de lunch
  • Raconte-moi ta récréation du matin
  • Qu’est-ce que tu vas faire de différent demain
  • Qu’est-ce que tu aimerais refaire demain

Conseil no. 2: Être un vrai partenaire de communication

Prêtez-vous au jeu et parlez aussi de votre journée, mais brièvement. Cela donnera un modèle (comment faire) à votre enfant et participera à construire un pont communicatif entre vous deux. C’est aussi beaucoup plus naturel et leur enseigne à porter attention aux autres, à s’intéresser à leur entourage. Votre coeur fera un bond le jour où votre enfant, fort des nombreux échanges basés sur ce modèle simple, vous demandera de lui parler de votre journée. Bonheur garanti dans votre coeur de parent!

Pour que ces conseils tout simples soient adaptés à votre situation, à votre enfant, à votre style parental… pour toute guidance, vraiment. Suffit d’un coup de fil. Une rencontre d’évaluation des besoins sert aussi à ça.

De mon coeur de parent au vôtre,

Marie-Emmanuelle Marchand, M.Sc., Orthophoniste

Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Laisser une réponse

4 × 1 =

Quand apprendre est amusant, l’avenir est prometteur.
– Michaël Ferrari

Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Pour plus d'information

Contactez-nous

Envoyez-nous un message 
Partager cet article : Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook