S’endormir en touchant l’oreiller, une bonne chose?

La plupart d’entre nous ne nous endormons pas dès contact avec l’oreiller, mais quelques-uns y parviennent. Est-ce vraiment une chance? Bien entendu, toute personne ayant déjà souffert d’insomnie vous dira que c’est une chose, contre laquelle, ils vendraient un viscère choisi aléatoirement pour autant qu’on leurs-en dote! Bon, peut-être est-ce que j’exagère lorsque je parle de vente d’organes, mais vous comprenez l’idée.

Si vous dormez moins de 6 heures par nuit et faites partie de la race humaine, vous êtes en manque de sommeil. Si vous dormez plus de 6 heures, mais que vous vous réveillez fréquemment pour uriner, vous vous levez avec un mal de tête ou le sentiment d’être encore fatigué, ou encore si vous pouvez vous endormir dès que vous vous stationnez ou que vous allumez la télé, c’est que votre sommeil est probablement peu réparateur.

Si vous vous endormez en moins de 20 min., soit vous avez été touché par la grâce, soit c’est là le signe d’une somnolence accumulée en raison d’un sommeil peu réparateur. Parce que oui, on peut très bien s’endormir rapidement sans qu’une bonne nuit ne nous attende pour autant.

 

Comment départager?

Un bon indice de sommeil peu réparateur, c’est votre dépendance à la caféine. Si vous devez vous faire une carafe à vous seul et grognez après votre moitié s’il/elle en veut une tasse, votre sommeil est probablement peu réparateur. En fait, la consommation de café va varier selon la méthode (ex. : plus de caféine dans une machine à percolation que dans un espresso), le grain, la méthode de cultivation, votre tolérance acquise, votre poids, l’heure de prise, et si le dit café est pris avec ou sans nourriture. Mais règle générale, si vous avez BESOIN de café pour fonctionner, qu’il soit en am ou en pm ou les deux, il faut se questionner.

Pourquoi s’en préoccuper si 80% des Nord-Américains déclarent ne pas dormir suffisamment? Déjà parce que ne pas dormir suffisamment en quantité et ne pas avoir de qualité de sommeil, ce n’est pas le même problème. Le premier étant plus simple à régler; va te coucher!

Pourquoi alors? Eh bien parce que le sommeil fragmenté et peu réparateur a de très sérieuses conséquences sur la santé. Celles qu’on connait (diabète, pression artérielle, gestion des émotions/irritabilité, dépression…) et celles qu’on ignore (perte de densité cérébrale, augmente les douleurs chroniques (fibromyalgie, mal de dos…), favorise les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer et les aphasies primaires progressives, nuit à l’espérance et à la qualité de vie…).

Parmi les façons d’améliorer votre sommeil, au-delà de la recommandation typique de réduire la caféine et le temps d’exposition aux écrans, il pourrait y avoir l’orthophoniste!

Eh oui, l’orthophoniste peut rééduquer les muscles responsables des obstructions des voies aériennes supérieures. Pour autant que le ronflement ou l’apnée soient suspectés. Ça veut dire ronfler moins fort, moins souvent, moins longtemps, voire plus du tout. Et oui, c’est aussi bon pour les troubles obstructifs du sommeil comme l’apnée obstructive, l’hypopnée ou le syndrome de haute résistance des voies aériennes supérieures!

Pour en savoir davantage, consultez mes publications ou contactez-moi pour une évaluation.

*Article d’inspiration et crédit image Clevelandclinic.com

Marie-Emmanuelle Marchand, M. Sc., Orthophoniste clinicienne spécialisée en rééducation des troubles myofonctionnels et obstructifs du sommeil.

Partager cet article :

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE POUR NE PAS LA MANQUER!

No Comments

Leave a Reply

Derniers articles

Faire coucou pour changer le monde

Je vais commencer ce billet en mentionnant que je suis maman. Ceux qui sont devenus parents comprendront. Quand on le devient, on change. Je suis convaincue que si on avait

Lire la suite »